Football, tennis, running, tout ça est tellement courant, facile à pratiquer !
Pour être original, épater ses amis, rien de tel que de pratiquer un sport méconnu.
Tchoukball, floorball, speedminton, et bien d’autres, vous n’avez que l’embarras du choix, mais attention, il s’agit ici de vrais sports dont la pratique ne peut pas toujours s’improviser.

Speedminton

Quand le vent s’en mêle une partie de badminton peut vite devenir un calvaire ! C’est de là qu’est venue l’idée d’un sportif allemand à l’origine de ce sport créé dans les année 90. Le speedminton est un mix de badminton, de squash et de tennis. Le concept tient de son volant, le speeder. Sa vitesse peut atteindre jusqu’à 300km/h ce qui ravira les plus athlétiques d’entre vous. C’est un sport très physique et jouable sur n’importe qu’elle surface. Il existe même une version nocturne le Blackminton…

Kinball

Le kinball est un sport venu du Canada. Il n’est arrivé en France que dans les année 2000 mais existe depuis 1988. C’est un sport collectif assez particulier car il nécessite 3 équipes. Les joueurs de chaque équipe au nombre de 4 doivent s’affronter sur un terrain carré, des dimensions d’un demi terrain de handball. Le but du jeu est de frapper une balle de 1m22 de diamètre, tout en appelant une des 2 autres équipes à la réceptionner. L’équipe marque un point si celle appelée ne réceptionne pas avant que la balle touche le sol et ainsi de suite. Ce sport exige une excellente coordination d’équipe.

Flag football

Aussi appelé Flag, ce sport est un dérivé du football américain. Les règles sont les mêmes dans le principe, sauf qu’il n’y a pas de contact entre les joueurs. En effet les contacts physiques sont remplacés par l’arrachage du flag, attaché à la ceinture du joueur. Ce sport encourage l’apprentissage et la mixité. C’est le sport éducatif et convivial par excellence.

Tchouckball

Le Tchouckball est un mélange de sports collectifs que l’on connaît bien, volleyball, handball et squash. C’est un sport qui demande une énorme cohésion d’équipe, mais qui reste quand même accessible à tous. L’avantage de ce sport est qu’il est à la fois très ludique pour les débutants mais aussi très intense ce qui en fait un sport complet et défoulant.

Le snookball

C’est le mélange gracieux du Football et du Billard ! En effet, les billes sont remplacées par des ballons de foots tandis que la queue de billard est remplacée par une paire de chaussures ! Le terrain a la forme d’une table de billard en plus gros et posée au sol. Sur ce terrain s’affrontent 2 ou plusieurs joueurs, comme au billard ! Bien qu’il n’existe pas encore de fédération officielle pour ce sport, il y a déjà des compétitions et des championnats organisés.

L’ultimate

L’origine de ce sport est plutôt drôle, car elle remonte aux années 1940 où les étudiants de Yale finissaient leur repas en lançant des moules à tartes de la « Frisbie Pie Company ». L’Ultimate est un sport d’équipe d’extérieur par excellence. Mélange de rugby et de football américain, le but étant d’emmener le Frisbee, à la manière d’un ballon, dans l’en-but adverse par une succession de passes.

Le Floorball

Le floorball est un sport rapide et spectaculaire mais aussi particulièrement accessible et c’est ce qui en fait sa force. C’est un sport de crosse très proche de son cousin le hockey sur glace. Il se pratique en salle, sans patin, mais axe le jeu dans sa dimension physique avec beaucoup de contact corporel. Un sport qui devrais plaire aux plus virils d’entre vous !

Le Mölkky

Ce sport trouve son origine en Finlande, et s’inspire d’un jeu traditionnel finlandais. C’est un sport de plein air, qui peut se pratiquer sans condition physique particulière, aussi bien par les plus jeunes que par les plus âgés. Il pourrait se comparer à la pétanque, mais en remplaçant les boules par des quilles numérotées. Le but étant de faire tomber les quilles, avec un bâton de lancer, et d’atteindre 50 points.

La Pétéca

La Pétéca est le sport le plus populaire au brésil juste après le football. C’est le mélange du volley-ball et du badminton, dont il emprunte les règles. Le gros volant est formé de 4 grandes plumes sur une base de caoutchouc. Le but du jeu étant de s’échanger la balle par dessus un filet comme au badminton et de marquer des points à son adversaire. La Pétéca est connue pour développer les reflexes ainsi que la motricité. Comme le volley, la Pétéca se joue avec les mains, et sur n’importe quel terrain.

La Crosse Québécoise ou Lacrosse

C’est un sport qui trouve ses origines en Amérique, créé par les amérindien et codifié en 1867. Sport collectif, il voit s’affronter 2 équipes, le but étant d’inscrire des points à l’adversaire en envoyant la balle dans le but adverse à l’aide d’une crosse. La crosse est assez particulière car elle est constituée d’un manche et d’un panier. Elle permet au joueur d’attraper la balle, de la porter et de la passer. C’est un sport qui peut être également très physique, les joueurs portant des protections se rapprochant du hockey.

La Slackline

La slackline trouve son origine dans la Californie des années 80, plus précisément dans le Yosemite. Les grimpeurs locaux cherchant quelque chose à faire de leur temps libre, ont accroché une corde entre deux ancrages pour imiter les funambules. La sangle plus ou moins tendue, permet de s’y mouvoir et parfois réaliser des figures à l’instar du trampoline. La figure la plus connue est issue du nom de son précurseur américain, Chongo. Le Chongo Start est simplement la manière de se lever sur la slackline. Ce n’est que dans les année 2000 que cette pratique sportive atteint la France.