Depuis une trentaine d’année le sport dépasse le cadre qui lui est donné pour sa pratique et envahit d’autres terrains, notamment la ville, et y adapte sa pratique !

Les sports de glisse / glisse urbaine :

Skateboard, roller, trottinette, BMX, sont autant de sports de glisse urbaine qui se sont multipliés ses dernières années. Avec eux sont arrivés les skateparks, qui façonnent et animent l’espace urbain, et surtout génèrent du lien social. L’ensemble de ces sports et de ces lieux ont générés une culture urbaine.

L’espace urbain et le sport

Le sport s’intègre à la ville et la ville doit intégrer le sport. L’espace public se partage avec les coureurs, les cyclistes, les skateurs et même les street-golfeurs. « Les sportifs amateurs viennent hacker l’espace public. » L’objectif se pose ainsi: il faut dynamiser la ville par le sport… Alors certains se mettent au travail et imaginent des réponses aux besoins générés par ces nouveaux usages sportifs. S’approprier la ville par le sport c’est possible…

Les derniers sports des citadins

Si les sports de glisse urbaine représentent les sports qui se sont adaptés à la ville, aujourd’hui se développent des sports « tendances » qui s’adaptent au style de vie des citadins. Parmi eux le Crossfit, le Cycling, ou encore les Bootcamp. On peut appeler ça des sports intensifs, qui débarquent notamment des Etats-Unis pour la plupart, où les américains en sont fans. Les avantages de ses sports: les résultats rapides, les challenges variés et une communauté forte sur les réseaux sociaux.

Zoom sur Let’s Ride

Le nouveau concept du Cycling New-yorkais débarque à Paris !

Le cross fit : sport à la mode chez les cadres urbains

L’avantage du cross fit c’est qu’il propose d’être pratiqué avec un minimum de matériel. Pas besoin d’appareils de musculation ou de fitness sophistiqués. Le matériel est simple comme le nom donné au lieu de la pratique la « box ». On utilise des barres de traction, la corde à sauter, des anneaux de gymnastiques, des haltères, des poids, etc. Les entrainements se font par groupe de 10 à 15 personnes, l’ambiance y est amicale et très motivante. Les coachs vous donnent des conseils et ont souvent des formations spécifiques qui permettent d’enseigner cette activité !

Le street workout

“La salle de gym, c’est pour les guignols” Jean Gab’1 ambassadeur du street workout. S’il fallait donner une définition du street workout ça serait « une version moderne et urbanisée de la culture physique ». Pour son ambassadeur, c’est plus simpliste, « c’est la muscu où tu veux, quand tu veux et le meilleur c’est que c’est gratuit ! » Les meilleurs spots pour pratiquer à Paris: le parc de la Villette, l’Espace Carpentier, et les abords du canal Saint-Martin.

Le sport en groupe

Avec leurs communautés fortes les pratiquants se sont logiquement organisés par la suite, afin de pratiquer leur sport en groupe. De grands groupes, comme Adidas et Nike, ont su profiter de cette évolution de la pratique sportive et ont développé de vrais événements. Organisés notamment dans le running, ces événements connaissent un succès sans précédent.

Nike et son Nike + Run Club (NRC)

Ce sont des sessions organisées depuis Février 2015, avec de vrais coach qui fournissent leurs conseils et leur expertise, tout en animant les courses. Des sessions en groupe plusieurs fois par semaine qui correspondent au niveau de chaque runner.

Adidas et sa Boost Battle Run

Pour lancer sa gamme de chaussures de runnning « Boost » Adidas a imaginé le lancement de cette « battle » entre quartiers de Paris. Le concept est simple : faire s’affronter 10 quartiers de Paris sur 10 mois avant un rassemblement lors d’une compétition finale. Dans les faits la compétition est ouverte à tous, des leaders ont été initialement recrutés. Ce sont des influenceurs pour développer leur communauté de quartier. 2 à 3 courses par semaines doivent être organisées avec différents niveaux et de la créativité…

Urban Challenge et son TeamBuilding

D’autres se sont lancés dans le TeamBuilding à travers le sport. C’est le cas par exemple de la société Urban Challenge. « La formule consiste à courir et faire des exercices (cardio, musculation, etc.) aux côtés d’un coach qui est soit moniteur de sport, soit pompier ou militaire. Ils sont tous travailleurs indépendants. » Les entrainements se déroulent donc dans les espaces verts urbains et le credo est « la cohésion d’équipe ».

Freelitics et ses groupes d’entrainement

Les applications de musculation sont nombreuses mais pour ce qui est de s’entrainer près de chez soi et dans un espace réduit, Freelitics propose des sessions d’entrainement de groupe dans les parcs Parisiens. Une occasion de rencontrer une communauté et des personnes qui ont les mêmes objectifs…

Le tourisme sportif urbain et Pop in the city

Une tendance du tourisme urbain qui se développe est le raid sportif. L’objectif est de permettre la découverte de la ville, de manière originale et différente. L’idée est de pousser les sportifs à découvrir la ville et sa culture, au delà d’une compétition classique. La société Pop in the city s’inscrit dans ce concept et propose ce genre de raid dans les grandes villes d’Europe.